Trouvé mort à la maison, je vis tellement de culpabilité et de remords

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trouvé mort à la maison, je vis tellement de culpabilité et de remords

Message par Bastet110 le Jeu 13 Fév - 20:08

En rentrant du travail lundi soir, j'ai retrouvé mon chat mort pendu par son collier à un arbre (ficus benjamina) que j'avais au salon. Je vis une telle culpabilité! Pourtant, j'avais pris soin d'acheter un collier à ouverture facile qui devait se détacher à la moindre résistance. Mais il ne s'est pas détaché. L'arbre, sous l'effet du poids du mon chat a basculé mais pas suffisamment pour toucher le sol. Il a été freiné dans sa chute par la présence d'un meuble laissant ainsi mon chat à moins de 3 pouces du sol. Quand je suis entrée dans la pièce et que j'ai constaté que l'arbre avait basculé, j'ai tenté de le relever. En le relevant, le corps de mon chat y était suspendu déjà raide, les yeux révulsés et la gueule ouverte. Jamais je n'oublierai cette dernière image... et pour ajouter à l'horreur, comme la rigidité cadavérique avait déjà fait son oeuvre, j'ai dû lui rompre le cou pour le décrocher. Ce son et cette sensation, jamais je ne pourrai les oublier non plus. Thomas était le grand amour de ma vie. Je vis seule en région, loin de ma famille, sans ami. Je souffre tellement. Il était toujours à mes côtés peu importe mes activités à la maison. Nous étions pratiquement inséparables. Ce n'est pas mon premier deuil animalier. Mais celui-là est très différent de par ma culpabilité (pourquoi n'ai-je pas vérifié ce collier, pourquoi avais-je cet arbre, pourquoi n'étais-je pas là quand il a eu besoin de moi, etc.) de par sa violence (je ne cesse d'imaginer l'agonie de mon amour, ses derniers moments car je sais qu'il s'est battu contre la mort jusqu'à l'épuisement. Ses griffes prises dans l'écorce des branches en ont témoignées.) et du fait que cette mort s'est produite dans ma maison. Je ne peux pas croire qu'un jour viendra où je me pardonnerai... j'ai failli à mes responsabilités de lui offrir un milieu sécuritaire.... lui qui était mon grand amour. Que de douleurs, comme j'ai mal.

Bastet110

Messages : 1
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum